le Cambodge et Thaïlande en famille

04 février 2010

16-19 juillet : bangkok

Voici un petit carnet de voyage que j'ai voulu très pratique et concret pour les familles qui souhaitent partir à la découverte du Cambodge. J'ai essayé de relever au maximum les adresses (les bonnes comme celles à éviter) & les prix. Bref, une sorte de guide de voyage à destination des familles car les guides officiels ne prennent pas toujours en compte les enfants dans leurs informations.

Bon voyage…

 

*16 juillet 2009 : nous nous envolons pour Bangkok:

À bord : Yann et Audrey, 35 ans, Noah, presque 9 ans, Marius, 7 ans, et Tristan, 2 ans et 2 semaines!

L'avion quitte Paris à 19h, fait escale à Helsinki à 22h.

*17 juillet : l'avion  atterrit à Bangkok en début d'après-midi. Nous prenons un bus pour le centre ville (150 Bhts par personne).On tourne, on tourne pour trouver un hôtel. Les chambres familiales sont rares. Nous nous installons dans une jolie et simple guesthouse en bois et prenons deux chambres. Une pour tristan et nous, une deuxième, à côté, pour noah & marius. (280 B. la chambre, salle de bain à l'extérieur, ventilateur). Balade agréable et dîner sur la terrasse d'un resto plutôt chic, face au fleuve (1000 B, pour nous 5).

IMG_1719

*18 juillet

visite du Palais Royal avec son très célèbre boudha couché qui plaît beaucoup aux enfants. On trouve même un petit espace de jeux à l'ombre avec toboggans.

IMG_1684

IMG_1706









Dej. dans un boui-boui d'une petite ruelle. Deux tables sont plantées à l'extérieur. La dame est adorable et offre des céréales au chocolat à Tristan. Retour à l'hotel pour la sieste de tristan

Dans l'après-midi, nous prenons un bateau puis le skytrain (métro aérien hyper moderne, à prendre absolument avec les enfants) en direction du quartier moderne de la ville. Visite de l'aquarium (au sous-sol du gigantesque centre commercial Siemp Paragun). Entrée onéreuse (2000 Bhts pour un adultes et les enfants) mais il est magnifique.

IMG_1737

*dimanche 19 juillet

nous passons du temps dans un grand parc pour sortir un peu de la pollution. Pédalo…

IMG_1802

Posté par pivoinerose à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 juillet : en route vers le cambodge (frontière)

*lundi 20 juillet :

réveil à 4h45 et départ de l'hotel à 5h10. Nous arrivons à la gare à 5h15 et achetons nos billets de train (150 Bhts/famille; une heure de marge car risque qu'il n'y ait plus de place et pas de possibilité d'acheter les billets la veille). Pour info, le trajet en car est également possible, mais plus cher et moins rigolo que le train! Achetons à la gare (croissanterie) de quoi prendre notre petit dej à bord. Départ à 5h55 et c'est parti pour 7 heures de voyage…

IMG_1810

À l'arrivée, prenons un tuk-tuk pour Poipet : 7 kms, 80 Bhts. Contrairement à ce que nous lui avons demandé, le chauffeur ne nous dépose pas à la frontière cambodgienne mais dans une agence de tourisme qui nous propose de nous faire nos visas. Nous refusons. Il nous emmène ensuite au Consulat, juste en face. Nous remplissions les formulaires et on nous demande 25 dollars par personnes, pour les enfants aussi. Le prix normal est de 20 dollars et normalement, nous croyons savoir que les enfants ne paient pas. Nous refusons sans nous laisser intimider par leurs menaces de rester coincer ici plusieurs jours. Notre chauffeur nous emmène jusqu'à la frontière (50 Bhts). On nous demande encore 25 dollars par personne alors qu'un panneau indique 20 dollars! De plus, ils nous demandent 500 Bhts d'"extra". Nous refusons de payer l'extra en expliquant nous ne paierons pas plus de 100 dollars (20 dollars X 5). Ils acceptent. Moral de l'histoire : mieux vaut acheter ses visas en France (gain de temps, d'énergie et pas de risques d'arnaque).

Nous passons ensuite au "bureau de santé" : à l'aide d'un drôle d'engin en forme de pistolet, ils vérifient que nous n'avons pas de fièvre. Auquel cas, on ne passe pas la frontière.

Encore un dernier bureau, une longue queue et nous embarquons à bord d'une navette gratuite qui nous emmène à la gare routière. Pour nous rendre à Battambang, on a le choix entre le bus et le taxi (10 dollars par personne). Nous négocions avec un taxi privé qui accepte d'emmener toute la famille pour 30 dollars. Nous arrivons à Battambang deux heures plus tard.

Posté par pivoinerose à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20-22 juillet : trois jours à Battambang

*lundi 20 juillet :

Au premier abord, vu par la fenêtre du taxi, la ville (la deuxième du pays en taille) semble petite, triste, un peu glauque, poussiéreuse… nous changerons vite d'avis. Nous trouvons une grande chambre familiale à l'hôtel Royal (20 dollars). Chambre sans charme, mais spacieuse, avec armoire, table, télé, clim', salle de bain et toilettes.

Après une bonne douche, ressortons prendre un bon goûter à deux pas de l'hôtel, au Sunrise Coffe House : délicieux cookies, pancakes à la banane…et partons explorer la ville. Elle se révèle chaleureuse, accueillante. Les gens sont souriants, adorables. Il n'y a aucune route goudronnée : les rues sont toutes de terre. Il y a un petit marché couvert incroyable : vendeurs de fruits et de légumes, de tissus… et on trouve même des couches pour tristan.  La ville n'est pas "belle" mais on s'y sent drôlement bien.

IMG_1865

IMG_1841

Nous dînons au Smokin'pot où la cuisine est délicieuse.

*mardi 21 juillet :

Nous avons r-v à 9 h avec un chauffeur de tuk-tuk rencontré la veille et qui nous a paru sympathique. Nous avons organisé avec lui la journée du lendemain. J'ai oublié le tarif mais de mémoire, c'est aux alentours de 15 dollars pour la journée. Nous traversons la campagne, nous arrêtons devant une école primaire où les enseignants nous invitent à entrer. Passons un long moment avec les enfants, dans la cour et dans les salles de classe qu'ils sont ravis de nous faire visiter! C'est le dernier jour de vacances avant le début des vacances scolaires et l'ambiance est détendue.

IMG_1898

IMG_1919

Puis nous partons pour le temple de Phnom Sampeau. Marche un peu dure pour y accéder car il fait très chaud et ça grimpe (cela dit, des taxis-motos proposent de vous emmener). La vue est incroyable!

IMG_1976

Nous redescendons déjeuner dans l'un des nombreux petits restos installés en bas. Nous sommes surpris par une grosse pluie de mousson qui amuse bien les enfants!

IMG_1984

Nous repartons vers le temple de Phnom Banan : des centaines de marches hyper raides nous attendent mais une fois là haut, c'est superbe. Il y a de petits temples perdus dans une végétation luxuriante. Un avant-goût d'Angkor!

IMG_2017

Notre chauffeur nous conduit ensuite chez une femme qui produit son vin… nous goûtons deux vins (bof) et lui achetons des bouteilles de jus de raisin pour les enfants…

Halte au village de Vat Kor où une vieille femme parlant le français nous fait visiter sa maison traditionnelle (possibilité de déposer de l'argent dans une urne pour la visite). Pas très authentique, mais la maison l'est et c'est intéressant.

Repartons sous la pluie, traversons des villages, croisons des motos, des vélos, des paysans à pied. Les paysages sont très beaux, l'herbe d'un vert incroyable.

IMG_1954

Retour à l'hotel à 16h30. Petite pause et dîner au même endroit que la veille. Marius commande un hamburger/frites (délicieuses les frites!), Noah opte pour un poulet à la sauce coco et pâtes à la carbonara pour tristan! Leurs jus de fruits frais sont un délice. Tout comme leur porc au gingembre.

*mercredi 22 juillet :

Petit dej' au White House, grosse cantine fréquentée autant par les touristes que par les cambodgiens. Jus de fruits frais et baguette avec Nutella!

À 9h30, rendez-vous au Smokin'pot où Yann prend un cours de cuisine (accompagné par noah et marius). Le cours commence par un tours au marché et l'achat des légumes, viande, poisson… Cours très sympa, petit groupe et dégustation des trois plats préparés pour le déjeuner.

IMG_2040

L'après-midi, prenons deux moto-taxi (ceux stationnés devant l'hotel, tous très sympas!) pour nous emmener au bamboo train. Les chauffeurs de moto roulent doucement et sont ultra prudents. Pas de danger avec les enfants. Le bambou train est une planche de bois posée sur quatre roues avec un moteur. Les paysans la posent sur les rails de la voie de chemin de fer et cela leur permet de transporter vivres et matériel! Le bambou train roule à très vive allure. Lorsque deux wagons se croisent, les occupants de l'un des deux descendent, démontent l'engin, le posent sur le côté et le réinstallent une fois l'autre wagon reparti! Après une demie heure de voyage à toute allure, nous faisons demi-tour. Expérience géniale, surtout pour les enfants! coût : 5 dollars pour les deux taxi-moto et 5 dollars pour le bambou train.

IMG_2048

Grosse pluie de mousson le soir. Dîner au White House.

IMG_2104

Posté par pivoinerose à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23-25 juillet : Siem Reap (et Angkor)

*jeudi 23 juillet :

Nous quittons le Royal Hotel avec regret tant le patron, le personnel, les taxi-moto ont été sympathiques et chaleureux.
Nous avons acheté la veille nos billets de car pour Siem Reap par l'intermédiaire du patron de l'hôtel (5 dollars par siège). Le voyage peut aussi se faire par bateau, mais il peut être très long et tristan est trop petit pour rester coincer des heures dans un bateau, d'autant que le soleil tape fort. Nous optons donc pour le car. Trois heures de trajet et nous sommes arrivés. Premier regard : des travaux partout et beaucoup de touristes. Il y a une grande ruelle bordée de restos à touristes…à éviter!
Nous trouvons une chambre triple à la Popular Guesthouse (12 dollars, ventilo/sdb/wc/eau chaude), mais l'accueil n'est pas terrible et la chambre pas tout à fait propre (les oreillers sentent le camembert d'après Noah et Marius!)
Déjeunons dans la fameuse rue à restos. Impersonnel.
Nous baladons dans la ville à la recherche d'un hôtel un peu plus sympa pour le lendemain. Tombons sous le charme du Banana Hotel avec sa piscine. Nous réservons une chambre pour les deux nuits suivantes (73 dollars la nuit).
(petite parenthèse : c'est le seul hôtel de luxe de notre voyage et nous n'avons pas regretté de l'avoir pris à Siem Reap. Il faut visiter Angkor tôt le matin et il est très agréable ensuite de profiter du calme de cet hôtel et de sa piscine. Prix très très raisonnable par rapport aux prestations : très belle chambre, magnifique salle de bain, grande terrasse avec baignoire et douche… quel bonheur de prendre un bain en plein air le soir… Le prix inclut le petit déjeuner pour toute la famille :
excellent  (jus de fruit, croissants, yaourt, salade de fruits…). Une adresse que nous recommandons très chaleureusement. Golden Banana.www.goldenbanana.info. Il est situé de l'autre côté de la rivière par rapport au vieux marché.

IMG_2341

IMG_2337

Partons pour Angkor à 16h45 (5 dollars en tuk-tuk). À partir de 17 heures, l'entrée est gratuite (le site ferme à 18h). Le soleil se couche, les touristes ont déserté, la chaleur a baissé. C'est magnifique. Nous achetons un pass valable pour trois jours.À cette heure là, il n'y a pas du tout de queue pour acheter ses pass!

IMG_2160

il existe 3 formules  :
-le pass 1 jour : ?
-le pass 3 jours : 40 dollars
-le pass une semaine : ?
gratuit pour les enfants (mais je ne sais plus jusqu'à quel âge…)
*attention* : prévoir manches longues et produit moustique! ils attaquent surtout tôt le matin (risque de paludisme…) + crème solaire et chapeaux pour l'après-midi. On peut manger sur place et acheter de l'eau partout.

IMG_2143

*vendredi 24 juillet:

Notre chauffeur de la veille vient nous chercher à 6h30. Il nous dépose au Banana Hotel où nous déposons nos bagages et nous partons pour Angkor. C'est lui qui nous promènera toute la journée dans le site car les distances sont grandes entre les différents temples.

IMG_2217

IMG_2198


*samedi 25 juillet:

Le chauffeur de tuk tuk vient nous chercher à 5h30. Arrivons à 6 h à Angkor. Trop tard pour assister au lever du soleil, mais il n'y a quasi personne et la lumière est sublime.
Rentrons vers 8h30 à l'hôtel pour prendre le petit déjeuner. Baignade toute la matinée dans la piscine.
L'après-midi, partons pour le musée de la mine à une trentaine de kilomètres de là. Nous sommes très vite dans la campagne et traversons des villages, paysages de rizière…Nous passons par Angkor (attention, il faut présenter ses pass pour pouvoir passer!). Après une heure de route, arrivons au musée construit  par un homme d'une quarantaine d'années, enfant-soldat chez les Khmers rouges, orphelin à 5 ans (ses parents ont été assassinés par les Khmers rouges). Après avoir posé des mines pour les Khmers, puis pour les Vietnamiens, il a réalisé l'horreur des mines et est devenu démineur. Le musée est petit, assez artisanal, mais très instructif. Un champ de mines a été reproduit en miniature afin de montrer les différents types de mines et comment elles sont cachées. Petite boutique qui vend des vêtements et objets artisanaux au profit d'associations qui luttent contre les mines. Derrière le musée, un foyer héberge des enfants et des adolescents.
entrée musée : 2 dollars par personne; gratuit pour les enfants.
En sortant, se promener à pied dans le village. Les enfants sortent de l'école, les paysans rentrent des rizières… Les gens sont souriants et accueillants. Ils nous invitent facilement à entrer chez eux.
Retour à l'hôtel-baignade.
Dînons dans un très chouette resto tenu par une Japonaise. Installez-vous  à l'étage, c'est plus sympa : on dine assis par terre, sur des coussins. Plats khmers, certains revisités  à la manière japonaise et choix de plats occidentaux également (pizzas délicieuses : 2,50 dollars).

à faire aussi à Siem reap  : la marché couvert. très très sympa : vendeurs de fruits et légumes, de tissus, coiffeuses…

Posté par pivoinerose à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26-29 juillet, phnom penh

dimanche 26 juillet

Réveil à 5h du matin et dernière visite à Angkor pour Yann et Noah. Ils sont de retour vers 8h30 et nous prenons notre petit dej ensemble, puis baignade.

Une navette passe nous prendre à midi et nous dépose à l'agence de voyage dans laquelle nous avons acheté les billets (7 dollars par siège). Grimpons dans un bus qui nous emmène à la gare routière. Changeons de bus. Bus avec WC et clim'

IMG_2357

Arrivons à 18 heures à Phnom Penh. Tuk-tuk pour l'Okay gust house, conseillée dans le Lonely Planet. Plus de place dans le bâtiment principal. On nous propose une chambre dans l'annexe, en face (15 dollars). Chambre propre mais déprimante, au fond d'un dortoir. Sécurité limite avec fuite d'eau dans la salle de bain et fils électriques pas nets. Bref, à éviter. Dînons dans le resto de l'hotel : trois quart d'heure avant d'avoir nos hamburgers, la télé qui braille et une salle bondée.

lundi 27 juillet

Le lendemain, partons pour le Reda. Chouette adresse. Petit jardin ombragé, calme, une famille vietnamienne qui parle français, un billard (les enfants adorent). L'hôtel est complet (beaucoup de familles adoptantes y résident) mais ils nous proposent deux chambres communicantes dans une maison à 200 m (12 dollars). C'est sommaire (deux lits, une salle de bain, wc, étagères, ventilo) mais agréable et spacieux.

Balade en ville. Il fait très chaud, la circulation est dense. La ville est bruyante, étouffante. Nous réfugions dans la pizzéria d'un centre commercial : pizzas, cocas glacés et climatisation!

Pendant que Tristan fait sa sieste, Yann emmène Noah et marius dans un centre aquatique. Ils y passent un chouette moment.

IMG_2377

Le soir, resto indien très bon : Chicha Restaurant, house n°27, street 110.

 

mardi 28 juillet

-le matin, visite du marché russe. Très chouette!

-après-midi : j'emmène Noah et Marius au musée du génocide (S21). (entrée : 2 dollars).

Visite très très éprouvante. Il y a trois bâtiments. Le premier abrite des cellules où reste le lit, au milieu de la pièce, avec des menottes. Sur le mur une photo d'époque, de ce même lit, avec un prisonnier.

IMG_2382

Dans un deuxième bâtiment, sont exposées des photos des visages de toutes les victimes passées par ce camps, et qui y sont mortes, pour la très grande majorité. Des visages d'enfants, d'adolescents, de femmes, d'hommes, de vieillards. Il y a des explications très claires et complètes de la politique des Khmers Rouges : absence d'éducation, de soins de santé, interdiction des religions, séparation des familles.

IMG_2383

Puis, dans un troisième bâtiment, d'autres cellules, minuscules. Certaines en briques, d'autres en bois. Une salle expose divers instruments de torture utilisés dans le camp. Plus qu'un musée, un endroit "vivant" où on ressent vraiment l'horreur.

IMG_2389

Déjeunons dans un très agréable restaurant, juste en face. Et ce contraste, ce passage d'un lieu si terrible à un restaurant confortable, calme, sécurisant, est troublant et dérangeant.

je passe vite sur la fin d'après-midi, la soirée et la journée du lendemain. Tristan qui a de la fièvre depuis lundi a atteint les 40°6. L'avons emmené d'urgence à la clinique conseillée par la famille de l'hôtel. Passons beaucoup de temps à la clinique. Il subit une série d'examens. On ne sait pas ce qu'il a. Ils parviennent à faire chuter la fièvre et le surlendemain, tout va bien. On pense qu'il a eu la dengue (maladie qui se transmet par le moustique. Les symptômes sont une très forte fièvre, avec des hauts et des bas, des boutons sur tout le corps, du visage aux jamabes et aux bras-une intense fatigue). Mais il faut plusieurs jours avant qu'elle soit décelable dans le sang, ce qui explique que les résultats des analyses n'ont rien donné. Bref, très très grosse frayeur.(adresse de la clinique à venir, il faut que je la retrouve!)

IMG_2397

Au cas où, gros pépin, la clinique :

le chef de clinique est français et très bien. Les médecins cambodgiens pas très rassurants en revanche. C'est assez cher mais avec les factures, remboursements en France par la sécu + mutuelle (150 dollars)

Il y a une pharmacie française dans Phnom Penh. On y parle le français et on y trouve antibiotiques, dopliprane, dafalgan…

Pendant notre séjour, Marius a eu une otite. On nous a conseillé un hôpital public spécialisé dans les soins oreilles/nez. Nous payons un dollar à l'entrée et sommes de suite conduits à un médecin qui parle français et l'examine. Il diagnostique une otite. Repartons avec une ordonnance pour un traitement antibiotique.

IMG_2399

Notre séjour a Phnom Penh n'a pas été très agréable. Nous n'avons pas su apprécier la ville et les problèmes de santé de Tristan ont achevé de nous fâcher avec cet endroit que nous avons été soulagés de quitter avec un Tristan ayant retrouvé la forme et la santé!

Un resto cependant à conseiller dans lequel nous avons diner le derniers soir, une fois remis de nos émotions. C'est le "Restaurant BBQ party buffet". Il est à deux pas de l'hôtel Reda, face à une station service. Il faut monter car on dîne à l'étage, en terrasse. Il n'y a que des cambodgiens et le principe est très rigolo. On se sert au buffet de viandes, légumes… et on les fait chauffer sur notre table à l'aide d'une sorte d'appareil à fondu. Très bon, très copieux, très marrant et accueil sympathique (la formule est à 6 dollars.adulte et 4 dollars/enfant).

Posté par pivoinerose à 12:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30-31 juillet- Kep

*jeudi 30 juillet

prenons un bus à 7h30 pour Kep, sur la côté. Arrivons à l'heure du déjeuner. Déjeunons au marché aux crabes : le long de la mer, une série de petites restaurants servent poissons, fruits de mer (le crabe est la spécialité)… Nous choisissons le resto le plus à droite lorsque l'on est face à la mer. Délicieux plats de nouilles aux crevettes et aux crabes. Les portions sont énormes et une pour deux peut largement suffire.
IMG_2413


IMG_2412
Cela fait du bien de voir la mer. La végétation est luxuriante. L'endroit a un petit air des Antilles… Nous installons au Top Trees, un hôtel qui vient d'ouvrir. Les chambres sont des cabanes dans des arbres! Nous prenons la chambre familiale avec deux grands lits (pas si grands!), sdb, ventilo, wc et une petite terrasse (15 dollars). Pas d'eau chaude.

IMG_2469

Passons l'après-midi sur la plage. Superbe lumière au coucher du soleil.

IMG_2402
Dînons dans l'un des restos du marché au crabe (23 dollars : crabes, plat de pâtes, plat de calamars, bières). Un délice!
Attention, à Kep, aucune boutique, donc prévoir couches pour bébés et autres…

*vendredi 31 juillet

Prenons un petit déjeuner au marché du crabe  (œufs, pain délicieux, thé…). Nous partons en tuk-tuk (15 dollars pour la demie-journée) vers 10h30. Nous nous arrêtons dans une rizière où des paysans repiquent le riz. Nous passons du temps avec eux. Nous sommes apparemment une vraie distraction : ils rigolent aux éclats!! Noah et Marius reçoivent une formation!

IMG_2434

Nous repartons en direction d'une plantation de poivre, la spécialité de la région. Visite courte mais intéressante et nous achetons un paquet de poivre! Le temps est très maussade depuis le début de matinée et il se met à pleuvoir des cordes. Nous allons visiter une grotte au fond de laquelle se cache un temple. À notre sortie, il pleut encore plus. Nous déjeunons d'épis de maïs e de bananes vendus par des femmes à l'entrée de la grotte (1,2 dollars pour 4 épis de maïs grillés et une dizaine de bananes!).

IMG_2459

Nous faisons halte dans une deuxième grotte dans laquelle les enfants se baignent. Nous repartons mais ne profitons guère de la promenade du retour tant il pleut. Et il y a un vent énorme.

Nous passons l'après-midi dans la chambre d'hôtel. Nous dînons dans le restaurant du déjeuner du premier jour. Noah et Marius se partagent un gros plat de crevettes énormes et délicieuses. Tristan s'avale un "small fish grilled" pas si small…et Yann et moi nous partageons une assiette de crevettes et une autre de calamars grillés (32 dollars, avec une grande bouteille d'eau et une grande bière). Rentrons à lhôtel en tuk-tuk (il pleut!!) (2 dollars). À 20h30, tout le monde dort.

*une excursion très sympa à faire depuis Kep, l'île du lapin. On nous en a dit le plus grand bien. Plages de rêve, île sauvage où on loge dans des huttes. On nous a dit aussi de nous méfier des prix pratiqués pour y accéder. Apparemment, un type s'est octroyé une sorte de monopole pour y conduire les touristes avec son bateau et les prix sont prohibitifs. Il ne faut pas se laisser impressionner et négocier sec. Et former un groupe avant. Mais nous n'avons pas d'expérience directe car la météo était trop mauvaise et nous avons renoncé à y aller alors que nous avions prévu d'y passer deux ou trois jours…

À Kep même pas grand chose à faire si ce n'est profiter de la plage, de la restauration et se promener dans les magnifiques campagnes alentours. Kep est une ancienne station balnéaire qui a été totalement détruite par les Khmers rouges. On passe devant de grandes bâtisses imposantes qui ont été totalement saccagées et pas encore restaurées. L'endroit reprend vie tout doucement et cela lui confère un charme fou et une atmosphère très particulière. L'endroit risque d'évoluer bien vite…




Posté par pivoinerose à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 février 2010

1er août-3 août Kampot

*samedi 1er août

Temps trop mauvais pour partir à l'île des lapins. Nous décidons donc d'aller à Kampot. Un tuk-tuk nous y emmène pour 10 dollars (45 minutes de route). Jolis paysages. Nous nous installons à l'Orchidea Guesthouse. Très bonne adresse. La chambre (deux grands lits, un ventilo, sb, wc, télé, eau chaude) est spacieuse et agréable (10 dollars). Elle est situé dans un petit jardin et on peu bouquiner sur notre petite terrasse. Accès internet libre et gratuit à l'accueil. Le couple qui tient l'hôtel est très très sympathique. Accueil génial avec les enfants (qui reçoivent des bonbons en pagaille!). Le petit resto de l'hôtel (dans le jardin) est très agréable et vu la météo, nous y avons passé un certain temps…!Possibilité, comme dans quasi tous les hôtels de faire laver son linge. Très bien lavé ici (1 dollars pour huit vêtements).

Coup de foudre pour cette bourgade. J'ai adoré!
L'ambiance est particulière : on a l'impression d'une ville à l'abandon qui est en train de renaître.
Un grand pont enjambe le fleuve.

IMG_2554


IMG_2551

Nous trouvons deux moto-taxis qui nous emmènent aux waterfall (8 dollars pour les deux motos, AR). L'endroit est étonnant. Des petites pages bordent des courants d'eau. Aucun touriste mais des familles cambodgiennes venues se baigner. Les femmes se baignent dans des tissus traditionnels khmers (à carreaux bordeau/blanc). Nous louons une grosse bouée pour les enfants avec laquelle on traverse la rivière (attention aux courants forts). À l'entrée, il y a de petites échoppes où l'on peut manger simplement et acheter de l'eau et des fruits.

IMG_2486


IMG_2508









Repartons et traversons des paysages de toute beauté. Pour la première fois, nous voyons des montagnes et une végétation très abondante.
Petit goûter à l'hôtel : cookies et springrolls à la cannelle achetés dans une boulangerie de Kampot.

Partons explorer la ville. Provisions de couches et de lait pour Tristan. Dînons dans un restaurant srilankais face au fleuve. Superbe vue et très bon repasIMG_2558


*dimanche 2 août

Il pleut des cordes dès le réveil. Prenons notre petit déjeuner chez Coco House où les crêpes sont délicieuses. Partons à pieds au marché. Marché couvert immense et génial à explorer : chaussures, ustensiles de cuisine, fruits, légumes, poissons, soupes…

IMG_2606

IMG_2621

Nous achetons du tissu pour en faire une nappe, de la coco râpée, des gaufres, de drôles de fruits qui ressemblent à des prunes…
déjeunons et rentrons à l'hôtel. Tristan dort jusqu'à 16h. Il pleut, il pleut, il pleut. Sans discontinuer.
Nous partons malgré tout pour une promenade. Passons le grand pont et tournons à gauche. Nous empruntons un large chemin de terre bordée de petites maisons. Les gens que nous croisons sont souriants et accueillants. Les enfants font de grands signes de la main. Les maisons sont de plus en plus pauvres et rudimentaires au fur et à mesure que nous avançons. Nous débouchons sur une immense plage où de jeunes garçons jouent au volley. Deux petites filles jouent avec une noix de coco et nous passons beaucoup de temps avec elle. Elles nous font une démonstration de danse et sont joyeuses comme tout! La vue sur Kampot est impressionnante surtout à l'heure où le soleil se couche. Il pleut toujours…

IMG_2651

IMG_2687

Nous repartons et dînons au Yasmine Restaurant, resto un peu chic. Pâtes à la bolognese pour les garçons, citron/ail/basilique pour nous. Bonne adresse.

*lundi 3 août

Il a plu une partie de la nuit. Prenons le petit dej' à l'hôtel : pancakes pantagrueliques (2$). Partons au marché couvert. Les enfants choisissent chacun un tissu et la dame prend nos mesures. Nous lui commandons des pantalons pour Noah, Marius et moi (et un short pour Tristan). Ils seront prêt le lendemain (15$ le tout. 3 $ la pièce de tissu et 2$ pour la confection). Goûtons du jus de noix de coco et cœur de noix de coco.

Retour à l'hôtel. Sieste de Tristan.

IMG_2635

L'après-midi, petit tour en ville entre deux averses. Puis allons à l'école de musique, ouverte au public à certaines heures. Les élèves sont orphelins ou issus de familles très pauvres. Nous assistons à un spectacle incroyable : chorégraphies, chants, danses, musique…Un super moment!

Il pleut tellement et les prévisions météo sont telles que nous abandonnons notre projet d'aller à Sihanoukville. Nous achetons des billets de car pour Pnom Penh. Départ le lendemain matin.


Posté par pivoinerose à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]