03 février 2010

1er août-3 août Kampot

*samedi 1er août

Temps trop mauvais pour partir à l'île des lapins. Nous décidons donc d'aller à Kampot. Un tuk-tuk nous y emmène pour 10 dollars (45 minutes de route). Jolis paysages. Nous nous installons à l'Orchidea Guesthouse. Très bonne adresse. La chambre (deux grands lits, un ventilo, sb, wc, télé, eau chaude) est spacieuse et agréable (10 dollars). Elle est situé dans un petit jardin et on peu bouquiner sur notre petite terrasse. Accès internet libre et gratuit à l'accueil. Le couple qui tient l'hôtel est très très sympathique. Accueil génial avec les enfants (qui reçoivent des bonbons en pagaille!). Le petit resto de l'hôtel (dans le jardin) est très agréable et vu la météo, nous y avons passé un certain temps…!Possibilité, comme dans quasi tous les hôtels de faire laver son linge. Très bien lavé ici (1 dollars pour huit vêtements).

Coup de foudre pour cette bourgade. J'ai adoré!
L'ambiance est particulière : on a l'impression d'une ville à l'abandon qui est en train de renaître.
Un grand pont enjambe le fleuve.

IMG_2554


IMG_2551

Nous trouvons deux moto-taxis qui nous emmènent aux waterfall (8 dollars pour les deux motos, AR). L'endroit est étonnant. Des petites pages bordent des courants d'eau. Aucun touriste mais des familles cambodgiennes venues se baigner. Les femmes se baignent dans des tissus traditionnels khmers (à carreaux bordeau/blanc). Nous louons une grosse bouée pour les enfants avec laquelle on traverse la rivière (attention aux courants forts). À l'entrée, il y a de petites échoppes où l'on peut manger simplement et acheter de l'eau et des fruits.

IMG_2486


IMG_2508









Repartons et traversons des paysages de toute beauté. Pour la première fois, nous voyons des montagnes et une végétation très abondante.
Petit goûter à l'hôtel : cookies et springrolls à la cannelle achetés dans une boulangerie de Kampot.

Partons explorer la ville. Provisions de couches et de lait pour Tristan. Dînons dans un restaurant srilankais face au fleuve. Superbe vue et très bon repasIMG_2558


*dimanche 2 août

Il pleut des cordes dès le réveil. Prenons notre petit déjeuner chez Coco House où les crêpes sont délicieuses. Partons à pieds au marché. Marché couvert immense et génial à explorer : chaussures, ustensiles de cuisine, fruits, légumes, poissons, soupes…

IMG_2606

IMG_2621

Nous achetons du tissu pour en faire une nappe, de la coco râpée, des gaufres, de drôles de fruits qui ressemblent à des prunes…
déjeunons et rentrons à l'hôtel. Tristan dort jusqu'à 16h. Il pleut, il pleut, il pleut. Sans discontinuer.
Nous partons malgré tout pour une promenade. Passons le grand pont et tournons à gauche. Nous empruntons un large chemin de terre bordée de petites maisons. Les gens que nous croisons sont souriants et accueillants. Les enfants font de grands signes de la main. Les maisons sont de plus en plus pauvres et rudimentaires au fur et à mesure que nous avançons. Nous débouchons sur une immense plage où de jeunes garçons jouent au volley. Deux petites filles jouent avec une noix de coco et nous passons beaucoup de temps avec elle. Elles nous font une démonstration de danse et sont joyeuses comme tout! La vue sur Kampot est impressionnante surtout à l'heure où le soleil se couche. Il pleut toujours…

IMG_2651

IMG_2687

Nous repartons et dînons au Yasmine Restaurant, resto un peu chic. Pâtes à la bolognese pour les garçons, citron/ail/basilique pour nous. Bonne adresse.

*lundi 3 août

Il a plu une partie de la nuit. Prenons le petit dej' à l'hôtel : pancakes pantagrueliques (2$). Partons au marché couvert. Les enfants choisissent chacun un tissu et la dame prend nos mesures. Nous lui commandons des pantalons pour Noah, Marius et moi (et un short pour Tristan). Ils seront prêt le lendemain (15$ le tout. 3 $ la pièce de tissu et 2$ pour la confection). Goûtons du jus de noix de coco et cœur de noix de coco.

Retour à l'hôtel. Sieste de Tristan.

IMG_2635

L'après-midi, petit tour en ville entre deux averses. Puis allons à l'école de musique, ouverte au public à certaines heures. Les élèves sont orphelins ou issus de familles très pauvres. Nous assistons à un spectacle incroyable : chorégraphies, chants, danses, musique…Un super moment!

Il pleut tellement et les prévisions météo sont telles que nous abandonnons notre projet d'aller à Sihanoukville. Nous achetons des billets de car pour Pnom Penh. Départ le lendemain matin.


Posté par pivoinerose à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 1er août-3 août Kampot

Nouveau commentaire